Les Ateliers Littéraires du Roman Pays

Que nos plumes s’allient au poinçon de l’orfèvre Martine Vandenkerkove

Les Elections

Aujourd'hui on vote,
C'est le devoir du citoyen.
Il y a plein de candidats
Rangés comme de petits soldats.
Bonjour par-ci, poignée de main par-là.
Qui choisir ?
Homme ou femme ?
Des jaunes, des verts, des bleus, des rouges.
Ils me semblent tous laids, vilains,
Gros, joufflus, hideux.
Que faire ?
Ciel,…qu'est-ce que cette jolie personne ?
D'où vient-elle ?
Elle émerge d'un nuage,
Un rayon de soleil,
Une nymphe, un ange, une fée … !
Ah, … mais la voilà ma candidate !
Ça y est,

Je vais pouvoir enfin remplir mes obligations !

Le coeur léger,
Je pars heureux vers l'isoloir.

  me Jacques

Au bout de la nuit

A peine le temps de dire
que je trébuche
Inutile de compter les pas
de me dire le chemin qui reste à faire
J’ai vu tous ceux
que concerne le malheur
On distingue mal l’artifice du mensonge
L’esprit reste sourd sous les coups de la misère
Ivre le cri de la douleur se meurt sous la fièvre
Dans les sillons
coule un sang trop dense
Au bord de la nuit si tard venue
une dernière chance peut-être
et au fond de la ruelle assassine
une porte
que l’on ferme sur le silence
de la peur

Micheline Debailleul

page suivante
page précédente
mentions légales Creative Commons License plan du site