Les Ateliers Littéraires du Roman Pays

Que nos plumes s’allient au poinçon de l’orfèvre Martine Vandenkerkove



En perles de diamant coulent les larmes du saule
Et tombent au lac en cascade pour s'y noyer
Le goutte-à-goutte se veut un supplice intempestif
Vivre sans attaches, sans amour, en repli, dans l'oubli
Ce n'est rien, si l'on vit vraiment
Toi dont le fil d'Ariane est l'enfant qui sommeille
Parcours ce lac comme s'il y gisait l'adulte rêvé

Ecrit au bord du lac de Genval
Alain Monderer

page suivante
page précédente
mentions légales Creative Commons License plan du site
Document sans nom