Les Ateliers Littéraires du Roman Pays

Que nos plumes s’allient au poinçon de l’orfèvre Martine Vandenkerkove

pourrissants sur la macabre branche qui les a créés, qui vie leur a donné ? Où s’est donc terrée notre sensibilité désormais éclopée par tant de leurres... Mais le temps continue sa course dans le sablier, la vie n’arrête jamais de continuer, comme les planètes continuent leur course elliptique effrénée, nous, nous suivons des routes sinueusement hypothétiques et entravées. Secoués dans le grand shaker cosmique illusoire où se mêlent et se fondent nos réussites et faux espoirs…,…lyriques. Alors quand vient le soir et l’aube d’une autre histoire, nous noyant dans le noir de cette autre nuit, Nous nous surprenons déjà à y rêver d’autres départs. D’autres résolutions dans la solution. De « perma » dans la culture. D’autogestion et de respect. D’où viendra le vent qui nous rendra savant ... Quand, de toutes les cultures, serons-nous tolérant ?
Et envers nos prochains finalement     aimant !
    Saïn

Appel aux slameurs

Nous vous offrons ici un espace pour publier vos textes sans être membre pendant un an!
Intéressés?
contactez-nous via notre formulaire sur la page s'inscrire

Bienvenue à tous!!!

page suivante
page précédente
mentions légales Creative Commons License plan du site